Pour Yves André du CDH, ce dossier est une Arlésienne tant on en a longtemps parlé, sans le voir venir. Mais voilà que l'Arlésienne pointe le bout de son nez. Le réseau d'égouttage à Saint-Symphorien est en effet amené à faire peau neuve et le projet se dessine.

Le conseil communal a désigné l'intercommunale IDEA comme auteur de projet pour rénover le réseau au niveau de la chaussée Roi Baudouin. Un montant de 25.000 euros est prévu pour cette première étape qui a été validée à l'unanimité. "De nombreux citoyens l'attendent depuis longtemps", a rappelé Cécile Blondeau (Ecolo). "Des caves sont encore régulièrement inondées. Alors qu'on urbanise énormément le village, il y a de grandes inquiétudes par rapport à ce réseau d'égouttage. Je me réjouis donc de cette avancée importante", ajoute Yves André (CDH).

Le problème est en effet connu. "Le collège a voulu se montrer très volontariste sur ce dossier", a expliqué le bourgmestre Nicolas Martin. "C'est un secteur qui pose des difficultés depuis bien longtemps. Nous avons fait le choix d'avancer en dehors des subsides wallons. Cela représentera un coût budgétaire important, mais il est à la hauteur de l'enjeu."

Les premiers coups de pioche ne sont cependant pas pour tout de suite. "Il faudra encore patienter un peu pour évaluer précisément le budget et le calendrier. Le dossier n'en est qu'à ses prémisses", ajoute Stéphane Bernard, échevin des Travaux. "Nous venons de désigner l'auteur de projet, IDEA. Habituellement, nous passons par le plan triennal du FRIC avec des subsides de la SPGE pour ce qui touche à l'égouttage, comme c'est le cas actuellement à la rue Brunehaut. Mais nous voulons avancer sur ce dossier qui s'annonce colossale et nous avons donc décidé de le financer sur fonds propres."