Les jeunes footballeurs en quête de perfectionnement pourront se rendre au stade Plennevaux.

L’histoire belge de La Cavera Goalkeeper Academy a débuté en 2010 lorsque Francesco La Cavera, Président et responsable technique de l’académie, a rencontré des Belges qui étaient venus faire l’expérience de ses services en Italie. "J’avais déjà lancé le concept chez moi, en Italie, et ces personnes sont venues pour me proposer d’exporter ce projet en Belgique."

Avec son associé, Benedetto Coronova, l’ancien gardien de but de l’équipe de football de Palerme a décidé de relever le défi en créant une première académie belge du côté de La Louvière. Le projet a séduit, tant et si bien que Francesco en a ouvert deux autres à Forchies-La-Marche et à Nothomb. Au mois d’octobre dernier, il a obtenu également l’aval de la commune de Seneffe pour tenter l’expérience du côté du stade Plennevaux d’Arquennes.

"Nous nous occupons actuellement d’une vingtaine de jeunes à Arquennes mais nous avons la capacité d’en prendre en charge plus et nous aimerions que ce soit le cas", explique l’ancien gardien professionnel de 31 ans.

Contrairement à ce qu’indique le nom de l’académie, Francesco et son équipe forment aussi bien des gardiens de but que des joueurs de champ. "Il est possible de s’inscrire dès l’âge de quatre ans, sans limite d’âge. Nous formons des footballeurs, qu’importe la position qu’ils occupent sur le terrain. Notre intention est de transmettre les valeurs et la technique du football ainsi que d’offrir la possibilité aux plus talentueux d’intégrer des centres de formation de qualité. Au final, nous nous considérons comme une académie de perfectionnement ."

Pour favoriser l’apprentissage des joueurs, l’équipe de Francesco et Benedetto propose des entraînements spécifiques en petits groupes. "Par séance, nous ne prenons pas plus de cinq gardiens à la fois. Pour les joueurs de champ, nous nous limitons à six." Bien évidemment, tout cela a un coût. "Nous offrons nos services en échange de 50 euros par mois. Nous devons payer le staff et un équipement est offert aux nouveaux inscrits. Ceci explique les tarifs que nous appliquons."

Francesco met également un point d’honneur à participer lui-même aux entraînements qu’il propose. "Je suis toujours sur le terrain pour apporter mon expérience et mes conseils aux joueurs. Cela paie puisque l’année dernière nous avons proposé cinq joueurs belges en Italie et trois d’entre eux ont intégré un centre de formation", se félicite-t-il.

Dès 2016, l’objectif de Benedetto et Francesco sera de parvenir à s’implanter en Flandre.