Mons

Un préavis de grève pourrait être déposé dans cette structure dépendant des Amis des aveugles.

Il y a manifestement des tensions au sein de la résidence Comtesse Madeleine d'Oultremont à Ghlin. Mardi devrait se réunir le conseil d'administration de cette maison de repos et de soins dépendant de l'ASBL les Amis des aveugles. Un conseil convoqué à la demande des syndicats et à l'issue duquel les travailleurs décideront de mener des actions ou pas.

C'est un licenciement récent qui a fait déborder le vase, car la quarantaine de travailleurs qui officient au sein de la résidence est manifestement à bout. "L'ancien directeur a été remercié, puis il y a eu un intérimaire. Un nouveau directeur a été nommé récemment, mais il est en vacances. Le chef du département des soins a par ailleurs été longtemps absent. Il vient d'être remplacé, mais il faut le temps que les choses se mettent en place", explique Steve Cheron, secrétaire permanent au SETCA Mons-Borinage. "Durant toute cette période d'instabilité, les travailleurs ont fait du mieux qu'ils pouvaient. Mais plutôt que de les remercier, le conseil d'administration agit à leur encontre."

D'après le secrétaire-permanent du SETCA, le personnel s'est retrouvé désœuvré, a dû trouver des solutions par lui-même et composé avec des changements d'horaire impromptus. "Il y a eu par ailleurs des licenciements. Certains étaient peut-être justifiés. Mais le dernier en date a frappé tout le monde. Nous ne comprenons pas, ça va à l'encontre des valeurs prônées par l'établissement. Et les travailleurs se disent maintenant que si c'est tombé sur cette personne, ça pourrait demain tomber sur n'importe qui d'autre", poursuit Steve Cheron.

À la demande du SETCA, le conseil d'administration de la résidence se réunira donc mardi pour examiner la question. "Il y aura une assemblée du personnel dans la foulée. Si les conclusions du conseil d'administration ne sont pas satisfaisantes, nous pourrions décider de déposer un préavis de grève", prévient le secrétaire permanent.

Nous avons tenté de joindre le secrétaire général des Amis des aveugles, sans succès.