Mons

Le député de la N-VA confirme sa visite et réagit à la conférence alternative d'Eric Thiébaut.

Eric Thiébaut nous l’a annoncé, Théo Francken nous le confirme. Il sera présent à Jurbise et à Mons le 7 mai pour présenter son dernier livre traduit en français. “Je suis toujours très content quand je suis invité par mes amis wallons. Je serai là le 7 mai pour présenter en avant-première mon dernier livre en français”, commente l’ancien Secrétaire d’Etat.

A Verviers en février, Théo Francken avait dû rebrousser chemin devant une foule de manifestants. La bourgmestre de la commune liégeoise et la FGTB faisaient partie du comité d’accueil. Le député socialiste Eric Thiébaut regrette cet incident et tiendra une conférence sur le populisme le même jour à Jurbise. Le but? Faire entendre un autre message à ceux qui ne partagent pas les idées de Théo Francken et éviter les débordements. “Ils peuvent faire une autre conférence s’ils veulent. La liberté d’expression est un élément fondamental de notre Constitution”, réagit le député de la N-VA. “C’est très bien comme ça. Je n’aime pas l’agressivité. Je préfère que l’extrême-gauche assiste à cette conférence plutôt que de casser ma voiture.

La voiture de Théo Francken avait en effet été saccagée à Verviers et l’ancien Secrétaire d’Etat n’avait pas pu tenir sa conférence. “Je ne pense pas que c’est la meilleure façon de s’opposer aux idées de Théo Francken. Je ne pense pas par ailleurs qu’il est d’extrême-droite, mais il peut avoir parfois des accents populistes”, estime Eric Thiébaut qui s’est déjà mis d’accord avec la FGTB pour organiser cette conférence alternative consacrée au populisme.