Le viaduc de Cuesmes aurait bien besoin d’un coup de frais. Mais les travaux, annoncés dans un premier temps pour 2021, tardent à arriver. Ils sont pourtant bien nécessaires. Début 2020, des morceaux de béton s’étaient même détachés de l’ouvrage. Dans la foulée, la Ville de Mons mettait Infrabel en demeure. Des barrières ont bien été installées pour empêcher la circulation des piétons et le parking des voitures à proximité du viaduc. Mais pour ce qui est de la rénovation, c’est une autre paire de manches.

Interpellant le ministre fédéral de la Mobilité, le député Eric Thiébaut (PS) s’est fait l’écho de l’exaspération des riverains. "Aujourd’hui, malgré des appels répétés et notamment la mise en demeure de la Ville de Mons, plus d’un an et demi après, rien n’a bougé", déplore Eric Thiébaut. "Pire, on apprend que le gestionnaire de réseau est seulement en discussion pour trouver les 2 millions nécessaires à la réhabilitation du pont. Face au danger et à la gêne occasionnée pour les riverains, ceux-ci souhaitent que les travaux de consolidation soient réalisés dans les plus brefs délais. Une pétition a été lancée par une habitante contre le charroi des camions, qui, en passant sur la vieille structure, font du bruit à toute heure du jour et de la nuit."

Le député s’est inquiété auprès du ministre de savoir où en était le dossier. "En vue de déterminer le programme des travaux utiles, une étude complémentaire dans le domaine vibratoire ainsi qu’un scan 3D de l’ouvrage ont été exécutés", a indiqué le ministre Georges Gilkinet. "Sur la base des conclusions techniques de ces analyses, attendues dans le courant du deuxième semestre de cette année, le gestionnaire de l’infrastructure pourra alors finaliser le dossier d’adjudication. Entre-temps, l’ouvrage d’art reste sous surveillance. La situation est suivie avec une grande attention par Infrabel."

Autrement dit, la rénovation n’est pas pour tout de suite. Eric Thiébaut a donc demandé au ministre de presser Infrabel. Georges Gilkinet a répondu qu’il serait attentif au dossier.