Vision d'horreur pour les cafetiers de la Grand-Place de Mons en ce début de semaine. Une grande tranchée a été creusée devant les établissements qui font face à l'Hôtel de Ville. Juste là où devraient s'étendre les terrasses à partir du 8 mai. Mais pas de quoi retarder la reprise tant attendue du secteur. Les travaux devraient faire place nette d'ici la semaine prochaine.

© Lalieu

"Ce sont des travaux d'impétrants avec notamment la pose de fibre optique par Proximus", précise l'échevin des Travaux, Stéphane Bernard. "Ce n'est pas un chantier de la Ville, c'est Proximus qui a demandé les autorisations. Les contacts ont été pris avant que la date de la réouverture des terrasses ne soit fixée. Mais tant le cabinet du bourgmestre que mes services ont pris les dispositions nécessaires pour que le chantier devant les cafés soit terminé avant le 8 mai. D'ailleurs, ça avance très vite."

Les cafetiers peuvent donc être rassurés. Ils pourront bien disposer leurs tables devant leur établissement. Et les clients ne devront pas siroter leur verre dans la poussière et au rythme des marteaux piqueurs. "Le secteur horeca n'a que trop souffert de cette crise et a déjà assez attendu sa réouverture. Il n'était évidemment pas question pour nous d'entraver la reprise", conclut Stéphane Bernard.

Non seulement la reprise ne sera pas entravée, mais elle sera même soutenue. La Ville de Mons vient en effet de décider l'exonération de toute une série de taxes. Elle prépare par ailleurs la remise en selle de son Plan Terrasses qui permettra dans la mesure du possible aux établissements horeca de déborder sur l'espace public.