Entre janvier et août, 460.000 personnes ont participé à l’activité touristique

Après la période estivale, l’heure des bilans touristiques a sonné. L’office du tourisme de Mons (VisitMons) se félicite du travail déjà accompli mais préfère comparer ses chiffres de fréquentation 2016 avec ceux de 2014. "L’année 2015 était une année exceptionnelle de par le titre de capitale européenne", précise l’échevin du Tourisme, Nicolas Martin (PS).

À pareille époque, l’année dernière, Mons avait franchement dépassé le million de visiteurs. En novembre, le cap des 2 millions de visiteurs était aussi franchi. En 2016, le total des visiteurs ayant passé les portes de l’office du tourisme, participé aux événements et aux attractions dans les musées s’élève à 460.000 personnes. Autrement dit, c’est 3 à 4 fois moins qu’en 2015. Il est vrai que l’année capitale européenne de la culture était aussi aidée par un budget de 70 millions d’euros pour réaliser plus de 200 événements. E n 2014, il y a eu l’expo phare Andy Warhol et ses 100.000 visiteurs mais tous les nouveaux musées n’étaient pas encore ouverts.

Un des objectifs de Mons 2015 était aussi de booster l’offre touristique en tant que facteur de développement économique. Huit mois viennent donc de s’écouler depuis que Mons a raccroché son titre honorifique. Selon l’office du tourisme, le taux de fréquentation de la ville et de ses nouvelles infrastructures touristico-culturelles est de bon augure.

Ainsi, VisitMons a accueilli quelque 45.000 visiteurs de janvier à août. Comparé à 2014, c’est 36 % de plus. Le nombre de visiteurs ayant participé aux visites a explosé (+86 %) avec un total de 498 groupes, ce qui représente 8.826 personnes. "Contrairement à d’autres régions, nous constatons que tous les indicateurs sont au vert avec une saison particulièrement dense tant au niveau des visiteurs que des services offerts." À titre comparatif, l’office du tourisme de Charleroi a reçu 12.754 visiteurs sur la même période et celui de Tournai 21.514 visiteurs. VisitMons fait donc nettement mieux.

Dans le top 3 , des attractions et musées à avoir fonctionné, on notera la présence en tête du Beffroi, du Goolfy (15.100 visiteurs) et du Musée du Doudou (11.919 visiteurs). Deux autres musées du côté de Hornu et de Frameries, ont cartonné: le PASS avec 77.500 visiteurs et le MAC’s avec 36.579 personnes.

Certes, le nombre de visiteurs en 2016 est 3 à 4 fois moins important qu’en 2015. Mais 2016 se profile aussi comme étant la meilleure année que Mons ait jamais connue. Force est de constater que les effets structurels engendrés par le choc Mons 2015 tendent à porter leurs fruits.

C. Ti.