Les Tec mettent en place une formule exclusive pour les super fêtards

MONS Comme chaque année, pendant la nuit du Nouvel An, les bus Tec seront sur la route de 19 h à 5 h du matin. Des circuits spéciaux sont affrétés pour cette nuit exceptionnelle de passage à l’année nouvelle. Pas besoin de prévoir un budget transport, pas besoin de circuler seul sur les routes, et le plus important, pas de chauffards imbibés d’alcool au volant.

“Nous avons testé le concept l’année dernière à Liège. Nous voulions voir comment ça se passait et comment les gens réagissaient”, explique Philippe Thiery, porte-parole de la Société régionale wallonne du transport. “Ça s’est très bien passé, donc nous avons maintenant décidé d’étendre tout le concept à l’ensemble de la Wallonie.”

Cinq Noctambus VIP seront équipés de “tout ce qui est nécessaire” pour faire la fête. “C’est un bus qui est entièrement équipé pour cette nuit. Un espace de fête, un dispositif de DJ, il y a une vraie ambiance et le tout avec un conducteur expérimenté et habitué à ce genre de situation.” Tout un circuit est prévu pour les chanceux fêtards. Le bus emmène le gagnant et sa liste d’invités vers le lieu de la soirée. “C’est un cadre tout à fait étonnant grâce au bus qui circule et qui passe de quartier en quartier. C’est une soirée totalement privée où les gagnants nous fournissent la liste de leurs invités amis .”

Le principe est simple. Deux ou trois questions sont posées aux internautes. Et la question subsidiaire sera déterminante lors du dépouillement où cinq vainqueurs auront dégoté LE super plan du Nouvel An. Quelques clics suffisent pour participer. Une fois sélectionnés, les gagnants choisiront leurs invités qui partageront cette soirée qui s’annonce inoubliable à bord d’un des bus VIP.

Il ne reste que quelques jours pour participer au concours et tenter l’aventure du bus VIP. Pour ce faire, rendez-vous sur la page Facebook ou sur www.noctambus.be. Une soirée en discothèque roulante, le concept est original et se démarque des soirées coutumières coupettes et flocons. Pour les moins chanceux, les Noctambus classiques réserveront aussi quelques surprises sur les routes de Wallonie ce 31 décembre.



© La Dernière Heure 2012