Un feu tricolore temporaire est placé sur cet axe particulièrement fréquenté à cause des travaux de l'autoroute.

De nombreux automobilistes ont été surpris ces derniers jours d'observer un feu tricolore au milieu de la route de Wallonie (N552), à hauteur de Ghlin. Il a été mis en place afin de réguler un chantier. "Ces travaux sont réalisés à la demande de la Commission Provinciale de Sécurité Routière (CPSR) et consistent à sécuriser à la fois l’entrée et la sortie de la caserne Cabuy (qui rassemble tous les services travaux de la Ville de Mons) et l’accès à l’Hippodrome de Ghlin via la création d’ilots centraux", précise la SOFICO, responsable de cette N552.

Il n'en fallait pas davantage pour irriter les nombreux conducteurs qui empruntent cet axe. Le temps d’attente peut s’avérer très long. Surtout que la circulation sur cette voirie régionale est beaucoup plus dense qu'habituellement ces derniers mois. La faute au chantier de l'E19/E42 entre Obourg et Jemappes. La montée d'autoroute étant fermée à Nimy/Maisières, bon nombre d'automobilistes venant de Jurbise ou Soignies n'ont en effet pas d'autre choix que d'utiliser la route de Wallonie afin de rejoindre l'autoroute en direction de Tournai et de la France.

© SH

Il avait d'ailleurs été décidé de ne mener aucun autre chantier dans la région de Mons afin de ne pas rajouter un noeud supplémentaire. Celui-ci fait visiblement exception. "Actuellement, tous les chantiers du district de Mons sont suspendus en raison de la tenue des travaux sur l’autoroute. Le chantier de la N552 devait par contre débuter en raison de contraintes administratives. Le démarrage de ce chantier a été concrétisé en accord avec la Ville de Mons", explique la Sofico.

Ces travaux de sécurisation seront totalement terminés le vendredi 14 juin. Lorsque les agents travaillent, la circulation est régulée par un feu tricolore. Lorsqu’ils n’y travaillent pas (soirée, week-end, météo non favorable), toute la signalisation est enlevée et il n’y a aucune gêne pour le trafic. "La consigne a été donnée de faire des journées très longues pour limiter la durée de ce chantier dans le temps. Au total, le chantier aura duré trois fois trois jours."