Mons

De nombreux habitants de la région des Hauts-Pays fréquentaient cette piscine.

Voilà une très mauvaise nouvelle pour les habitants de Quiévrain et de la région des Hauts-Pays adeptes de la baignade et de la natation. La piscine Ombelia située à Quiévrechain, juste de l'autre côté de la frontière française, a été complètement détruite par un terrible incendie dans la nuit de samedi à dimanche. Les dégâts matériels sont énormes tout comme les conséquences. "La piscine est fermée pour une durée indéterminée", annonce Pierre Griner, maire de Quiévrechain.

Les hommes du feu ont dû batailler durant toute la nuit pour venir à bout des flammes. "Selon toutes vraisemblances l’incendie serait d’origine criminelle", déplore le maire de la commune française. "Les 16 agents qui composent les effectifs sont aujourd’hui dans l’incapacité de travailler, les salaires sont maintenus. Une fois encore, par l’action d’une minorité c’est une majorité et notamment les enfants qui vont payer la note. J’ai une pensée pour les familles, les associations et les scolaires qui fréquentent cet établissement."

Vue l'ampleur des dégâts, il y a fort à parier que la piscine ne rouvre pas ses portes avant de très nombreux mois. Les Belges qui fréquentaient ce bassin devront désormais se tourner vers d'autres piscines comme celles de Boussu, Saint-Ghislain ou encore Bernissart. "J'avais mes habitudes à Quiévrechain quasiment tous les matins", peste Vincent Coulon, conseiller communal UPH à Quiévrain et nageur très régulier. "Une bonne ambiance y régnait aussi bien avec les nageurs que le staff très agréable et très professionnel."

© DR

© DR

© DR