Ce jeudi, le Parquet de Mons a informé que plusieurs perquisitions dans la région de Mons-Borinage avaient permis d'interpeller sept suspect dans une affaire de proxénétisme. Ces personnes ont été privées de liberté et ont été auditionnées par la police judiciaire montoise. Le Parquet ajoute que trois présentations ont été effectuées au cabinet du juge d'instruction ce jeudi, et que seul un mandat d'arrêt a été délivré pour l'instant. 

La découverte était importante pour la police judiciaire fédérale. Après une opération qui a donné lieu à sept perquisitions, la police a décelé une affaire de proxénétisme dans la région. Lors de ces nombreuses perquisitions, les policiers ont mis la main sur 60 000 euros de cash et 5 900 euros en monnaie à la banque. 

Plus de 4 600 fioles de poppers ont également été saisis. Plus étonnant, près de 190 munitions ont été trouvées sur place. Un immeuble à Saint-Ghislain a également été saisis par la police fédérale. Le résultat d'une enquête de plusieurs mois, en collaboration avec les zones de police locales.

La saisine du magistrat instructeur porte sur des faits présumés d'exploitation de prostitution et participation à une organisation criminelle.