Le rendez-vous est fixé à 13 heures ce samedi

Les élèves de maternelle et de primaire de l’implantation scolaire Saint-Joseph à Obourg organisent de nouveau, ce samedi à 13 heures, une reconstitution du combat dit Lumeçon. Pour cette édition, il sera d’ailleurs complété par une petite procession terminée par une remontée du Car d’Or, moment tant attendu par les Montois. L’événement est constitué d’enfants âgés de 2,5 à 12 ans. Musiciens, acteurs du Lumeçon et représentants des différents groupes de la procession seront aussi de la partie, un peu avant l’heure.

"Cela fait déjà plus de cinq ans que nous l’organisons", explique Stéphanie Roland, directrice de l’école. "Chaque année, l’événement prend de l’ampleur, d’autant plus que nous avons la chance d’avoir des parents et certains enfants qui sont déjà des acteurs lors des festivités officielles. C’est un projet qui est construit avec le village, avec les parents, les enfants et toute l’équipe pédagogique."

Vrai dragon , vrai Car d’Or, vrais acteurs,… "Chaque enfant a son rôle, c’est très participatif. Cette année, nous avons aussi des hallebardiers qui seront présents. Nous avons pu refaire tous les costumes des chin-chins grâce aux fonds récoltés l’année dernière. C’est une institution dans le village. Le cortège est très représentatif mais à l’échelle école. C’est splendide. C’est une grande fierté pour tout le monde."

Au total, ce sont 70 enfants qui participent à ce Doudou. Le rendez-vous est fixé à 13 heures au départ de la procession qui fera le tour du village d’Obourg en passant par la rue de France, la place d’Obourg et la rue des Écoles. Vers la fin de la procession, la montée du début du chemin des Écoliers servira de cadre idéal pour reproduire la rampe Sainte-Waudru pour une remontée du Car d’or tonitruante. C’est vers 15 heures que le moment phare et tant attendu par les petites têtes blondes de l’établissement scolaire est prévu à deux pas de l’école. Le cortège de la reconstitution du combat partira de la cour de l’école pour se rendre sur la plaine qui jouxte l’école d’Obourg.