Les syndicats dénoncent la volonté de supprimer deux avantages octroyés au personnel.

La grogne se prépare au CHR Mons-Hainaut. En effet, un préavis de grève a été déposé par le front commun syndical SETca-CNE suite au plan de relance concocté par la direction dans le but d’améliorer la situation financière de l’institution qui, au premier janvier prochain, intégrera le groupe Jolimont.

Pour les syndicats, pas question d’accepter les conditions posées dans le cadre de cette fusion, qui concerne donc les sites de Warquignies et de Saint-Joseph. "La direction a décidé de supprimer deux avantages qui sont accordés au personnel, à savoir 250 euros d’éco-chèques octroyés annuellement et un sursalaire de 50% pour les prestations du samedi", explique le front commun.

Ce dernier explique que "la direction souhaiterait purement et simplement supprimer les éco-chèques. Quant au sursalaire du samedi, la volonté est de le ramener au strict minimum prévu par le secteur, à savoir 26%." Le SETca, qui communique ce lundi sur le sujet, ne l’entend pas de cette oreille."Depuis 2012, où le CHR a rencontré ses premières difficultés tant sur le plan organisationnel avec le départ de médecins que sur le plan financier, le personnel a fait d’énormes efforts pour soutenir à bras le corps l’institution."

Et de poursuivre : "le personnel s’est très souvent retrouvé à travailler en effectifs réduits. Sans oublier l’incendie qu’a connu le site de Warquignies en septembre 2016, où le personnel s’est mobilisé avec force pour maintenir l’institution en état de marche alors que bon nombre ne croyait plus en l’avenir de ce site. Cette demande de supprimer deux avantages octroyés est déplacée et choquante au regard des efforts consentis par le personnel."

Les syndicats vont plus loin encore et évoque d’autres intentions. "Le CHR, qui va intégrer le 1er janvier prochain le groupe jolimont, souhaiterait profiter de cette situation financière pour harmoniser à la baisse les conditions de travail car ces avantages n’existent pas dans le groupe Jolimont. Pour le SETca, nous serions favorables à l’élargir ces avantages à l’ensemble du personnel."

Le préavis de grève arrivera à échéance le 29 novembre prochain. Un plan d’actions est d’ores et déjà prévu