La crise sanitaire actuelle a un impact indéniable sur la santé mentale des Belges. Les demandes d’aides psychologiques, émanant notamment des étudiants, augmentent d’ailleurs en cette période Covid. Le CHU Ambroise Paré, bien conscient du problème, a décidé de répondre à cette demande de soutien en lançant son projet "Déter".

Le CHU Ambroise Paré avait déjà mis en place, en collaboration avec le service ACASA et l’UMONS, un projet d'accompagnement destiné aux personnes âgées et isolées du Grand Mons. Il se tourne désormais vers les étudiants dont la situation est loin d’être facile. "Ces derniers mois, les jeunes rencontrent des difficultés grandissantes pour mener à bien leurs études", affirme Frédéric Joassin, psychologue et porteur du projet. "La crise induit un environnement anxiogène où un retour à la normale ne peut pas encore être envisagé. Les cours à distance, les mesures sanitaires imposées par le gouvernement, le manque de perspectives provoquent un isolement important chez ce public en manque de repères et de contacts sociaux".

Le projet "Déter" permet aux étudiants, qui le souhaitent, de prendre contact gratuitement avec un membre de la cellule "Déter" du CHU Ambroise Paré. Ce dernier sera à l’écoute et essaiera de trouver des solutions aux problèmes de chacun. "Ce dispositif est organisé actuellement par une équipe de sept personnes aux profils variés : éducateur, psychologue, assistante sociale, ergothérapeute et infirmière", explique Antoine Pecher, psychologue et porteur du projet. "Un étudiant en psychologie à l’UMONS a aussi rejoint l’initiative en tant que bénévole. Cette diversité permettra d’orienter les jeunes au mieux en leur proposant des pistes de solutions adaptées à leurs besoins".

Ce service est d’ores et déjà disponible et se terminera à la fin septembre. Les étudiants âgés de 17 à 25 ans qui souhaitent bénéficier de cette aide psychologique peuvent contacter les membres de la cellule "Déter" du lundi au vendredi de 9h à 16h. Il leur suffira d’envoyer un message avec leurs coordonnées au 0485/ 673 664 ou par mail à l’adresse : deter@hap.be. L’un des membres de l’équipe les recontactera ensuite afin de les écouter et d’envisager l’avenir de manière positive.