Mons n'a pas été épargnée par les inondations jeudi. Ce sont principalement les villages d'Harmignies, d'Hyon, de Ciply et d'Obourg qui ont été impactés, alors que la Trouille est sortie de son lit par endroit.

Les services de secours ont été mobilisés toute la nuit. Ce vendredi matin, l'heure était au bilan. "C'est le village d'Harmignies qui a été le plus impacté", indique le bourgmestre Nicolas Martin. "Une quinzaine de maisons ont été touchées avec une personne âgée notamment qui a été relogée par son fils. Ailleurs, c'était surtout plus de peur que de mal. Des sacs de sable ont tout de même été distribués à Obourg où des habitations étaient menacées dans un clos. Ce sont surtout des voiries ou des jardins qui ont été touchés. Dans le courant de la nuit, le niveau a commencé à redescendre. Je salue l'importante mobilisation des services de secours et de nos agents communaux qui ont été omniprésents."

Ce vendredi matin, alors que le robinet des précipitations était fermé, on ne s'attendait plus à une montée du niveau d'eau du côté de Mons. Mais il est resté assez élevé par endroits. "Des nettoyages sont programmés. Ça se passera surtout samedi. Nous allons voir aussi avec Stéphane Bernard, notre échevin des Travaux, si nous pouvons donner un coup de main aux particuliers sinistrés pour des nettoyages de maison", conclut le bourgmestre.