Mons

Depuis le samedi 4 janvier, Youness Aamer n’a plus donné signe de vie. Jusqu’à présent, peu d’éléments sont sur la table. La police fédérale, via sa cellule Recherche, tente de remettre la main sur l’individu.

Pour l’heure, il n’y a aucune avancée réelle. Vendredi dernier, le procureur du Roi de Mons a néanmoins lancé un avis de recherche à son encontre jugeant la disparition inquiétante.

Tout a commencé, peu après le Nouvel An, le samedi 4 janvier, Youness quittait son domicile pour promener son chien. Il était 23 h 45 lorsqu’il est sorti de son habitation située à la cité du Congo, à Havré.

Accompagné de son chien, il s’est certainement promené avec l’animal pour la balade du soir. Le hic ? C’est que le berger malinois est revenu seul au domicile familial. Youness, âgé de 35 ans, ne l’accompagnait plus. Le chien a retrouvé le chemin de la maison mais son maître reste introuvable depuis la nuit du 4 au 5 janvier.

Sur Facebook, sa compagne explique qu’une fois le chien revenu, ses quatre enfants en bas âge dormaient. Elle ne pouvait donc pas les laisser seuls. Elle a rapidement pris contact avec la police de Mons-Quévy afin de signaler la disparition de son compagnon.

Depuis dix jours, l’inquiétude et l’angoisse de la famille de Youness se propage.

La police a donc diffusé l’avis suivant. Au moment de sa disparition, Youness Aamer portait un jeans, une veste noire et des baskets noires. Il mesure 1,70 m. Il est de corpulence mince. Il a les cheveux courts, foncés et les yeux bruns. Si vous avez vu Youness Aamer, vous pouvez alors contacter les enquêteurs de la police fédérale via le numéro de téléphone gratuit (0800/30.300).