Mons Des représentants du syndicat ont mené une action ce jeudi matin sur la route de Wallonie.

Une délégation de la CSC s'est levée de bonne heure ce jeudi matin pour mener une action de sensibilisation sur la Route de Wallonie, à Ghlin. Les délégués et permanents syndicaux se sont d'abord postés devant l'entrée de l'entreprise H&M avant de se déplacer vers la rue de l'Orbette. Leur objectif étant de croiser un maximum de travailleurs impliqués dans le zoning et de les conscientiser sur l'usage de la mobilité douce.

En cette semaine européenne de la mobilité, la CSC a en effet trouvé bon de pointer du doigt cette fameuse Route de Wallonie (N50/N552), qui relie Pommeroeul à Mons. Cette voirie régionale est bordée de dizaines d'entreprises qui accueillent des milliers de travailleurs chaque jour. "En distribuant nos 700 tracts ce jeudi matin, nous n'avons croisé que trois personnes à vélo", regrette Luc Vanhaverbeke, responsable syndical régional CSC Transcom.

"Une majorité de travailleurs a accès à une indemnité vélo, de nombreuses entreprises disposent d'un espace à vélos et certaines sociétés proposent même de recharger la batterie de son vélo électrique", poursuit Luc Vanhaverbeke. "Et pourtant, moins d'un travailleur sur 100 utilise le vélo pour aller travailler dans ce zoning. La raison ? La route est beaucoup trop dangereuse."

Le sentier du halage le long du canal Nimy-Blaton permet bien l'usage du vélo mais aucune piste cyclable n'existe ailleurs dans le zoning. "Très fréquentée par des camions, la Route de Wallonie permet aujourd’hui difficilement l‘usage du vélo", peste la CSC. "Pourtant, des possibilités d’aménagement existent. Nous interpellerons donc sur ce sujet les décideurs politiques et les directions des entreprises de leur secteur présentes sur ce zoning."

Une rencontre avec Charlotte De Jaer (Ecolo), échevine de la mobilité à Mons, est déjà fixée tandis qu'une interpellation sera faite auprès de Philippe Henry (Ecolo), nouveau ministre wallon de la mobilité. "Nous voulons qu'il prévoit un budget pour créer des aménagements sécurisés sur cette route."