Namur 300 000 € iront chaque année aux projets proposés par les quartiers et villages et ensuite élus par les Namurois. Pendant 5 ans.

Vous avec plus de 16 ans et habitez le territoire de Namur, que ce soit dans le centre ou en périphérie ? Vous avez envie de voir plus de bancs pour les aînés, un mur d’escalade pour les jeunes, une plaine de jeux pour les petits, un poulailler collectif, des vélos électriques à disposition ou une fresque urbaine ? Vous avez une idée d’aménagement pour augmenter la qualité de vie de votre quartier ou village ? Vous pourrez proposer votre idée aux Namurois qui choisiront ceux qui verront le jour.

Namur a décidé de déléguer aux citoyens une partie de son budget, soit 1 500 000 € répartis sur 5 ans, pour des projets initiés par des Namurois. Il peut s’agir de comités de quartier, d’ASBL en place ou de n’importe quelle association de citoyens.

"Le collège a validé une enveloppe de 300 000 € sur 5 ans au budget extraordinaire. Et il y aura un extra de 30 000 € par an pour des projets qui ne constituent pas des investissements, mais demandent des frais de fonctionnement. Toujours dans l’intérêt général", précise l’échevine de la Participation Patricia Grandchamps. Laquelle va bientôt présenter son plan d’action. Car la participation citoyenne ne se limitera pas à cela.

Le premier appel à projets sera bientôt lancé afin de pouvoir le proposer au vote début 2020. "Il y aura une séance d’informations, suivie d’une rencontre avec l’administration afin de les aider à bien remplir leur dossier s’ils le souhaitent. Et puis les dossiers rentrés seront analysés par des spécialistes et notés. Ils seront ensuite présentés aux Namurois sur une plateforme participative", explique Patricia Grandchamps.

La porte d’entrée, c’est l’intérêt général. Et la nouveauté. Et le caractère gratuit pour les bénéficiaires. Les projets choisis seront accompagnés. "On imagine parfois qu’un banc ne coûte que 500 €. Or, s’il est public, il doit répondre à certains critères, être adapté, résistant. Donc il va peut-être coûter 3 000 €", donne en exemple Patricia Grandchamps.

Pour que certains projets ne mangent pas tout le budget, les 300 000 € annuels seront divisés en 2 enveloppes de 150 000 € ? Une pour des projets de moins de 30 000 € et une pour des projets de plus de 30 000 €.


"À partir de 16 ans"

3 questions à Patricia Grandchamps échevine de la Participation citoyenne à Namur

Dans quelques mois, les Namurois devront voter pour des projets. Sur le web ?

"Oui, mais pas seulement. On va veiller avec Philippe Noël à ce qu’il n’y ait aucune fracture numérique ou d’aucune sorte. On pourra donner son avis à l’hôtel de ville ou se faire aider pour rédiger son projet."

L’extra de 30 000 € annuel servira à quoi ?

"Tous les projets ne sont pas un investissement. Certains demandent juste un petit budget de fonctionnement pour un événement qui aura des prolongements."

Il ne faut pas être majeur ?

"Non, on pourra déposer un projet à partir de 16 ans. J’ai pu me rendre compte qu’ils en ont, des idées pour améliorer leur environnement, à cet âge !"