Depuis mars 2020 et la première vague de la pandémie de Covid19, la Croix-Rouge de Belgique a intensifié son aide aux personnes démunies. Durant toute l’année 2020, 163.000 aides alimentaires ont été distribuées. Soit une augmentation de 32 % de l’aide délivrée dans les 65 points de distribution. "Cette réponse s’est encore accrue depuis le déclenchement de notre plan hivernal au 1er novembre", indique la Croix-Rouge dans un communiqué.

A l'accueil sans-abri de Jambes, 850 colis vestimentaires ont été distribués ces six derniers mois. Ils sont composés de sacs de couchage, chaussettes, sous-vêtements, gants, vestes chaudes. Sa fréquentation a fortement augmenté cet hiver. "Lors de l'hiver 19/20, les volontaires accueillaient une dizaine de personnes. Cette saison, chaque jour entre 40 et 50 personnes se sont présentées à l’accueil. L’hiver 2019/2020, environ 55 douches/mois étaient comptabilisées. Cette année, c’est une moyenne de 150 douches/mois, soit le triple."

A la Croix-Rouge de Couvin, huit sans-abri ont été aidés avec du matériel pour se protéger du froid. Le bar à soupe a été proposé en mode « take away » depuis janvier jusque fin mars, deux jours/semaine. Entre 40 et 50 personnes l’ont fréquenté à chaque ouverture. Une diminution de 50% car une centaine de places assises sont disponibles en temps normal.

A la Croix-Rouge de Tamines, trois personnes sans-abri ont reçu du matériel pour se protéger du froid. Là aussi, une baisse de la fréquentation du bar à soupe cet hiver a été constatée. "Alors que l’on comptait 30 à 40 personnes à chaque ouverture avant le covid. Ceci témoigne de l’importance de nos bars à soupe pour les personnes isolées qui y viennent aussi pour créer du lien social et pas seulement pour se nourrir."