Namur Les Namurois paieront 3 € l’entrée à la piscine. Pour les autres, ce sera 5 € dès 2020. Les abonnements sont aussi majorés.

La question était sur la table depuis des années. Surtout depuis que Namur a pris le parti de rénover ses 3 piscines communales. Malgré quelques subsides, cela reste une très grosse dépense à charge de la ville. Et de ses contribuables. Le fonctionnement des piscines de Salzinnes, Jambes et Saint-Servais (toujours en réparation) équivalent à la redevance pour 3 téléphériques chaque année, avait même cité en exemple Maxime Prévot.

Dans son règlement sur les taxes et redevances voté au dernier conseil communal pour les 5 prochaines années, la majorité namuroise a donc prévu une majoration de 2 € sur toutes les entrées individuelles pour les non Namurois. Pour le ticket individuel sans réduction, cela signifie 3 € pour les Namurois et 5 € pour les extérieurs.

Le reste de la tarification est à l’avenant. L’abonnement adulte de 10 séances coûtera 25 € aux Namurois et 40 € aux extérieurs, l’abonnement enfant respectivement 22 € et 30 €, l’abonnement étudiant 23,50 € et 35 €, l’abonnement familial de 21 séances pour 3 personnes minimum de la même famille 40 € et 60 €, l’abonnement individuel illimité (6 mois) 150 € et 200 €.

Quant aux écoles, elles aussi devront payer plus cher pour apprendre à leurs élèves à nager. Le ticket d’entrée pour les groupes reconnus Namur et écoles Namur (maternelle, primaire, secondaire et supérieure) y compris les élèves non-nageurs reste à 1,80 €, comme pour les militaires basés ou casernés sur le territoire namurois.

Pour les entrées collectives hors Namur, on passera l’an prochain de 2,20 € à 3 €.

Ce tarif différencié s’applique aussi dans d’autres secteurs. Ainsi, il en coûtera 1 € aux Namurois pour visiter un musée communal (Musée africain, musée des arts décoratifs/archéologique). Les non- Namurois devront débourser 3 € pour entrer dans un musée (5 € pour un ticket couplé).

Pour les infrastructures sportives pour les manifestations à caractère sportif est fixé comme suit, pas de changement. Une distinction avait déjà été ajoutée dans le règlement 2015/2019 au 25/02/2016. Une majoration de 50 % était déjà prévue pour les utilisateurs ayant soit leur siège social ou leur domicile hors du territoire de Namur. Les tarifs sont aussi différents pour les occupations à caractère festif et culturel de ces mêmes lieux.

Quant aux associations ayant leur siège social à Namur et les établissements d’utilité publique (écoles ou centres de formation) ayant leur siège social à Namur, ils peuvent bénéficier d’une réduction de 50 % sur le montant de l’occupation de la Bourse, mais seulement une fois par an, pour un spectacle de fin d’année par exemple.


Financé par les impôts des Namurois

Maxime Prévot explique les raisons qui ont motivé ce choix de la majorité namuroise

"La rentrée de recettes additionnelles liées à cette augmentation pour les non-Namurois sera assez relative. Comme capitale et grande ville de la province, il est logique que nous assumions pour d’autres ces externalités que les petites communes ne peuvent offrir sur leur territoire (piscines, halls sportifs…). Mais il s’agissait d’accroître légèrement leur contribution dès lors que ces infrastructures ne sont pas financées par leurs impôts ni un cofinancement des autres communes, contrairement à nos concitoyens."