Grève spontanée au dépôt TEC de Mariembourg

Le personnel du dépôt TEC de Mariembourg (Couvin) a entamé, jeudi matin, une action de grève spontanée pour protester contre la restructuration "sans concertation" de la ligne express 56 reliant Namur à Couvin.

Belga
Grève spontanée au dépôt TEC de Mariembourg
©Belga

Le personnel du dépôt TEC de Mariembourg (Couvin) a entamé, jeudi matin, une action de grève spontanée pour protester contre la restructuration "sans concertation" de la ligne express 56 reliant Namur à Couvin. 

Une rencontre entre la direction et les organisations syndicales est prévue jeudi matin, a indiqué Nora Sli, porte-parole du TEC Namur-Luxembourg. Les 26 chauffeurs présents au dépôt vers 05h30 ont décidé de ne pas prendre leur service et l'action devrait se poursuivre pendant la journée, a indiqué tôt jeudi le délégué CGSLB Sandri Bernard.

Selon le TEC, tous les conducteurs de ce dépôt ne sont cependant pas en grève. "Selon nos informations, seulement dix conducteurs seraient en grève. Toutes les lignes sont touchées mais elles ne le sont pas toutes de la même ampleur", a précisé Nora Sli.

Ce mouvement de grogne fait suite à la décision prise par le directeur général, mardi en conseil d'entreprise, de réorganiser la ligne 56 qui sera désormais confiée à une société externe. Selon le TEC, cette décision a été prise afin de résoudre un problème de surcharge sur la ligne 56 vers 17h30 au départ de Namur. "Il n'y a aucun impact sur le volume d'emploi et d'activités de chacun des dépôts concernés."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be