Libramont: la famille Henneaux rompt le silence

Trois ans après que leur frère garagiste ait été retrouvé mort dans le coffre d’une voiture, ses frère et sœur témoignent.

Magali Veronesi
Libramont: la famille Henneaux rompt le silence
©DR

Trois ans après que leur frère garagiste ait été retrouvé mort dans le coffre d’une voiture, ses frère et sœur témoignent.

C’est pour l’émission Indices diffusée ce mercredi, et plus précisément l’enquête menée par Julie Denayer que la famille Henneaux a accepté de briser le silence. “Deux ans et demi après les faits, alors que le procès devrait enfin se tenir au printemps 2016, elle se pose beaucoup de questions sur les circonstances de la mort de leur frère garagiste, poignardé chez lui à Libramont et retrouvé dans le coffre d’une voiture à Neufchâteau”, explique la journaliste de RTL-TVI.

Accompagnée du frère de la victime Hugues Henneaux, elle est notamment retournée sur les lieux du crime et l’équipe de l’émission a procédé à plusieurs reconstitutions pour tenter de mieux comprendre les faits. Car les témoignages sont contradictoires.

Les versions

des deux suspects, Jean-Philippe Blanc et Alain Lepée, se contredisent et aucun ne reconnaît avoir porté les coups de couteau mortels même s’ils étaient tous les deux sur les lieux du crime.

Alors que le premier est inculpé d’homicide volontaire et emprisonné, le second vit librement et n’est inculpé que de vol de voiture et de recel de cadavre.

“Nous avons retrouvé un témoin qui a aidé Lepée à se débarrasser de preuves et il dit être la cible de menaces répétées pour ne rien dire à la justice” révèle Julie Denayer qui a veillé à donner tous les points de vue dans son reportage, qu’il s’agisse des proches des protagonistes ayant eu envie de s’exprimer ou des avocats des différentes parties.

Fait troublant évoqué dans l’émission : “Même les proches de Jean-Philippe Blanc n’osent pas témoigner en sa faveur car ils auraient aussi été menacés par Alain Lepée”, précise-t-elle. “Je ne veux pas en tirer de conclusions hâtives et je laisse la justice faire son travail, mais la famille a surtout le souhait de remettre l’église au milieu du village.”

“Alors que Lepée a eu maintes fois l’occasion d’exprimer ses explications dans les médias, peu de personnes ont entendu l’autre version. Son rôle dans l’histoire est-il aussi minime qu’il veut bien le dire ou n’est-ce pas un hasard s’il est allé chez Hugues Henneaux avec une bâche et des gants ?” Toujours est-il qu’une des sœurs de la victime l’a croisé dans un magasin et qu’elle en garde un souvenir glaçant…

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be