Cocoricoop : circuit court en Condroz

Cocoricoop : circuit court en Condroz

La coopérative couvre sept communes et propose plusieurs centaines de produits.

Cocoricoop est une coopérative basée sur le circuit court qui vient de voir le jour dans le Condroz. Active sur le territoire de sept commune (Ohey, Hamois, Havelange, Ciney, Somme-Leuze, Gesves et Assesse), elle assure un lien entre le producteur et le consommateur. Rencontre avec Robin Guns, une des chevilles ouvrières.

Comment le projet est-il né ?

"Divers groupements d’achats ont vu le jour au sein des communes du Condroz ces dernières années. Intensifier la démarche était une volonté de nombreuses personnes afin de faciliter la distribution des produits des producteurs locaux. Des réunions ont eu lieu fin 2017 et elles ont suscité un réel engouement. Un noyau de sept personnes a été constitué afin de travailler sur le projet, via notamment des groupes de travail thématiques. L’idée de passer par la vente en ligne a été lancée. Aujourd’hui, nous sommes tous bénévoles mais l’objectif est de créer de l’emploi rapidement."

Le projet est donc bien lancé !

"Oui, les commandes ont été ouvertes pour la première fois le 11 novembre et les premiers colis ont pu être emportés le 16 décembre. Nous avons enregistré plus d’une centaine de commandes, preuve que la région était en attente d’une structure comme la nôtre. Les producteurs, qui sont une petite trentaine et nous proposent plusieurs centaines de produits, étaient contents et étonnés. Pour eux, c’est un précieux gain de temps."

Comment le système fonctionne-t-il ? Que proposez-vous ?

"Les gens se rendent sur cocoricoop.be et ont directement accès à nos produits locaux dans notre e-shop. Ils commandent pour le mardi soir, paient par virement et viennent chercher leur colis le vendredi dans un de nos quatre points-relais. Nous espérons en avoir sept à terme, un dans chacune des communes partenaires. Nous proposons du pain, des produits laitiers, de la viande, des fruits et légumes, de la bière, du chocolat…"

Votre projet a une finalité sociale.

"Oui notre siège central est basé aux Instituts médico-sociaux de Ciney, rue du Tienne, où nous avons un bel espace. Le projet est inclusif : nous faisons ainsi venir le monde extérieur à l’intérieur de l’établissement mais allons aussi impliquer des résidents dans nos projets."

Manger local coûte plus cher ?

"Oui mais nos producteurs sont rémunérés au prix juste. Cette alternative à la grande distribution est un choix à faire, mais gage d’une certaine qualité, une façon d’aborder l’alimentation différente."

JVE

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be