Namur dans le réseau européen des Points Mob

Namur s’inscrit aux côtés de Manchester et Leuven dans un réseau européen de Points Mobs. Des lieux stratégiques regroupant des services de mobilité publique et partagée dans un objectif aussi pratique que convivial.

G.P.
Namur dans le réseau européen des Points Mob
©D.R.

Qu’est-ce qu’un Point Mob ? C’est un lieu déterminé et identifiable qui réunit, d’une part, un maximum de services de mobilité publique et partagée comme une gare, un arrêt de bus, une station de voitures ou vélos partagés, et d’autre part, des éléments pratiques et conviviaux comme des informations touristiques ou de mobilité au moyen de panneaux ou de bornes digitales, des espaces verts, des bancs, du wifi…

La nouveauté est bien dans le réseautage européen et dans la cohérence apportée entre tous ces Points Mobs. L’autre avantage réside dans la réflexion préalable lors de la rénovation ou de la création d’un quartier : réunir les services de mobilité en un seul point.

« La Ville de Namur souhaite s’inscrire sur la carte européenne des Points Mobs », confie l’Echevine Stéphanie Scailquin, en charge de l’Urbanisme, de l’Attractivité urbaine, de la Mobilité et de l’Emploi. « Ils proposent une mobilité plus smart, orientée service et qui s’ajuste aux besoins du jour de l’usager.»

Multimodalité

Il faut rassembler plusieurs moyens de déplacements afin de pouvoir facilement passer de l’un à l’autre. Les services de mobilité proposés peuvent être des transports en commun publics, de la mobilité partagée comme les Li bias vélos ou les voitures Cambio mais aussi des services tels que des voitures partagées entre voisins (ex.: cozywheels) ou des boxes de vélos et des casiers individuels. Si l’offre de services est suffisante, alors seulement les citoyens pourront faire le choix de se passer d’une voiture.

Europe, pays, régions, villages

Les Points Mobs se déclinent en plusieurs niveaux : les nœuds interrégionaux comme une gare ferroviaire, les nœuds régionaux et les lieux locaux qui ne comportent pas forcément de service de transport en commun mais bien une part plus importante de mobilité partagée. Le réseau commence à se construire grâce au travail des villes pilotes du projet INTERREG NWE eHUBS, comme Manchester et Leuven. En Wallonie, Namur, Wavre et Louvain-la-Neuve prennent le train en marche pour rejoindre l’aventure. Taxistop, ASBL pionnière de la mobilité partagée en Belgique, distille son expertise afin de répliquer les bons exemples tout en s’adaptant au terrain.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be