Deux joyaux ont quitté Londres et Paris pour Namur

Le Musée des arts anciens (au TreM. a) accueille une exposition prestigieuse liée au 900e anniversaire de la fondation de l’abbaye de Floreffe. Certaines pièces, dont la monumentale Bible dite de Floreffe, n’ont plus été exposées en Belgique depuis 50 ans.

Pierre Wiame
Deux joyaux ont quitté Londres et Paris pour Namur
©EDA
Grandeur et déchéance. C'est le titre de l'exposition, accessible depuis vendredi soir au musée des Arts anciens, qui chapeaute une promenade en clair-obscur – (pour ne pas éblouir l'encre de ces vieux manuscrits) courant du XIIe au XVIIIe siècle, parmi les trésors patrimoniaux de l'abbaye de Floreffe. " Une déchéance certes, mais passée, à considérer par rapport à son influence et à sa grandeur...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité