Budget participatif de Namur : des projets moins nombreux qu’en 2020 mais tout aussi pertinents

Les lauréats du second budget participatif de la Ville de Namur sont connus depuis ce vendredi soir.

S.M
Budget participatif de Namur : des projets moins nombreux qu’en 2020 mais tout aussi pertinents

C'est une pratique de plus en plus courante à laquelle les communes ont recours. Afin d'impliquer les citoyens dans le développement de projets, des budgets participatifs dont l'objectif est de soutenir des projets d'intérêt général, mis en œuvre par et pour les citoyens de la commune, sont lancés. Mais à Namur, on précise que la participation citoyenne fait désormais partie intégrante de l'action politique. "Avec notamment la création d'un échevinat de la participation citoyenne au début de la dernière législature. On a également développé une cellule participation citoyenne. Il en existait déjà une qui était greffée à la cellule communication. Désormais, quatre personnes pilotent et/ou accompagnent les différents processus de participation citoyenne", explique le bourgmestre de Namur Maxime Prévot.

À Namur, la première édition du budget participatif a été lancée en 2020 et fut un véritable succès avec 79 dossiers déposés, 14.000 votes et 22 projets lauréats. Des chiffres qui ont logiquement poussé les autorités à répéter l’expérience en 2021 en mettant à disposition de ces projets citoyens une somme de 330.000€.

Les chiffres sont bien en dessous de ceux de 2020. 27 dossiers ont été déposés et 21 d'entre eux ont atteint la phase de la mise au vote des Namurois (es) entre le 22 avril et le 22 mai. "C'est beaucoup moins que l'an dernier mais ce n'est pas grave. Ce n'est pas le nombre mais la pertinence qui compte", poursuit Maxime Prévot. Néanmoins, 6.500 votes de 3.145 personnes ont pu être validés. Ce qui donne un meilleur ratio de votants par projet. "Le vote était plus inclusif. Les citoyens pouvaient voter par internet, mais aussi par téléphone, par mail et même par bulletin papier", explique l'échevine de la participation citoyenne Patricia Grandchamp. Le vote citoyen octroyait 50 % des points. L'autre moitié était attribuée par un jury indépendant d'expert(e) s. Le suivi et l'accompagnement de la ville, épaulée par Be Planet, ont quant à eux été plus efficaces.

L’environnement plébiscité

Les lauréats ont été dévoilés ce vendredi soir aux principaux intéressés. 15 des 21 projets citoyens ou associatifs soumis aux votes ont été retenus. Sept des quinze projets retenus touchent à l'environnement. Trois autres concernent la dimension sociale et les cinq derniers sont en lien avec le cadre de vie. "La tranche d'âge la plus représentée est celle des 26-50 ans (54 %). Suivent les 51 ans et plus (36 %) et les 16-25 ans (9 %). Certains villages sont plus représentés comme Flawinne, Malonne, Salzinnes ou Vedrin", poursuit Patricia Grandchamp treize projets seront réalisés sous la forme d'une subvention. Les deux derniers seront quant à eux menés par la Ville, en concertation avec les porteurs du projet.

Les différents projets devront être réalisés dans les deux ans. Ils devront néanmoins avoir commencé dans les six mois qui suivront la convention signée avec la Ville de Namur.

Quinze projets variés

Parmi les quinze lauréats, on retrouve "Ca Bouge au jardin", qui vise la création d’un potager partagé où biodiversité et relations humaines pourront s’épanouir au cœur de Bouge. Mais aussi "Le Jardin des possibles", projet du Beau Vallon qui veut planter différents arbustes et mettre en place des zones de cultures potagères au profit des résidents. Grâce au budget participatif, l’association "Temploux à vélo sans âge" pourra acquérir un second vélo triporteur à assistance électrique afin de permettre à davantage de personnes âgées (Home St-Joseph) de profiter de sorties en plein air.

Les autres sélectionnés sont : "Les Amis du Bois de la Flache" ; le "Laboratoire mobile des low tech et de la permaculture" ; le "Jardin partagé et mini-ferme" de l’asbl Carpe Diem de Jambes ; l’escape game sur la transition écologique dans le centre-ville de Namur ; le nouvel espace de convivialité et de rangement au potager des Herbes Folles ; "Vedrin s’abeille" ; L’EnVOL de Malonne ; le parcours workout au Parc Astrid à Jambes ; la construction d’un nouveau visage pour l’Impasse des Ursulines, l’aménagement de la cour de la ferme flawinnoise du Caboch’art ; le renouvellement de l’espace rencontre Kegeljan à Salzinnes et, enfin, "Départ vers le futur" à Malonne.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be