Jemeppe-sur-Sambre: la minorité dépose plainte et exige la démission de l’échevin Jean-Luc Evrard

Les groupes de la minorité dénoncent les « manigances » de l’échevin des Travaux. Il aurait favorisé la vente d’un appartement à la mer par la Commune à son neveu. Une plainte est déposée pour conflit d’intérêts.

Jérôme Noël
Jemeppe-sur-Sambre: la minorité dépose plainte et exige la démission de l’échevin Jean-Luc Evrard
©EDA-Florent Marot

Les groupes de la minorité jemeppoise (Peps, DéFi et la Liste du Mayeur) se sont rencontrés jeudi soir pour revenir sur la vente du studio à Westende par le collège. Plus que la procédure, qui est illégale et a mené à l’annulation de la vente mardi par le directeur général, ils ont pris position concernant l’échevin qui, selon les groupes de la minorité, a favorisé la vente du bien communal à son neveu.

"Les groupes de la minorité dénoncent un conflit d’intérêts scandaleux. Étonnamment, une seule offre est parvenue sur la table du collège. Elle émane du neveu de Jean-Luc Evrard, échevin des Travaux. En toute illégalité, M. Evrard a pris part à la décision du collège qui accepte l’offre anormalement basse de l’acquéreur. Il s’agit là d’un viol flagrant d’une disposition du Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation qui interdit à un mandataire d’être présent quand le collège délibère sur des objets auxquels il a un intérêt direct ou auxquels ses parents ou alliés, jusqu’à un 4edegré inclusivement, ont un intérêt personnel et direct.De A à Z, toute la procédure est illégale et vise à satisfaire des intérêts personnels au détriment de l’intérêt général et des finances communales en particulier."

Une plainte déposée ce vendredi

Face à ce constat, les partis de l'opposition comptent saisir les Autorités régionales et judiciaires pour mener l'enquête et, au besoin, établir les responsabilités. Même au sein du collège dans la mesure dont tous les membres ont signé le document de vente. "Aussi, les groupes de la minorité annoncent qu'ils vont déposer une plainte (NDLR: ce vendredi) a uprès de la tutelle régionale et auprès du procureur du Roi aux fins de déterminer la responsabilité de chaque membre du collège. Par ailleurs, ils invitent M. Evrard à assumer la responsabilité de ses manigances en présentant sa démission."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be