Namur : des opérations de sécurisation variées !

Drogue, rodéos urbains, harcèlement en rue, ...

JVE
Namur : des opérations de sécurisation variées !
©DR

Depuis le début de cette année, la zone de police Namur Capitale mène des actions de sécurisation afin de participer au renforcement du sentiment de sécurité des citoyens et de lutter contre des phénomènes dérangeants. Maxime Prévot, bourgmestre, et Olivier Libois, chef de corps, indiquent : "Au mois de juin, les services de la Zone de Police Namur Capitale ont mené de très nombreuses actions de sécurisation dans des domaines de sécurité variés. Ces actions sont complémentaires tout d'abord aux demandes d'intervention qui nous parviennent via le n° d'urgence 112 mais aussi aux patrouilles de sécurisation quotidiennes ("URBAN") qui sont mises en place dans les centres urbains de Namur et Jambes."

Vente et détention de stupéfiants dans le haut de la ville : "Cette problématique reste actuelle et continue à faire l'objet d'une attention particulière de nos différents services opérationnels. Une nouvelle action de contrôle et de sécurisation a été mise en place dans le quartier de la gare avec l'appui d'un chien stupéfiants menant au contrôle de 22 personnes."

Harcèlement sexiste de rue : ce type d’action initiée au mois de mai, a été reconduite à 2 reprises au mois de juin à des plages horaires différentes et feront l’objet d’actions régulières dans le futur.

Rodéos urbains : "La résurgence de quelques faits liés à la problématique des rodéos urbains nous a amenés, au cours du mois de juin, à remettre en place une sécurisation orientée vers cette thémtique. Une action de contrôle spécifique a été organisée : les participants de ces rassemblements doivent savoir que la Zone de Police Namur Capitale mène une politique de tolérance zéro face à ces comportements de conduite dangereuse. Pour rappel, depuis le printemps 2021, la Zone de Police dispose d'une mesure administrative permettant la saisie du véhicule utilisé. Cette mesure peut s'ajouter aux sanctions pénales classiques." Lors de cette action, plusieurs PV de stationnement gênant ont été rédigés à la Citadelle et dans le centre-ville. L'interception d'un conducteur franchissant un signal tricolore en phase rouge a donné lieu à la rédaction de plusieurs procès-verbaux en matière de roulage et judiciaire pour défaut immatriculation, défaut assurance, test positif à la conduite sous influence stupéfiant. Le véhicule a été saisi, tout comme des stupéfiants et un coup de poing américain.

Une opération de contrôle a également eu lieu dans des centres de lavage de voiture et car-wash. "Une approche multidisciplinaire a mené à la constatation d'infractions liées au règlement du travail et lois sociales, à la situation administrative ou à de cas de séjour irrégulier. Des infractions environnementales (permis d'environnement / pollution) et urbanistiques ont été relevées. Cette opération a impliqué 27 membres du personnel de la Zone de Police et a bénéficié du renfort de 9 policiers fédéraux."

Des patrouilles pédestres ont été mises en place à la fin des examens de l’enseignement secondaire afin de prévenir les comportements à risque des adolescents consommant de l’alcool sur la voie publique.

Maxime Prévot et Olivier Libois concluent : "Les thématiques de sécurisation sont nombreuses et fort variées. Les services de la Zone de Police sont fortement sollicités et engagés dans la résolution de problématiques mais aussi dans le maintien ou le retour d'un sentiment de sécurité satisfaisant de la population."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be