Assassinat du Jemeppois Nico Becker à Gembloux: Gaetan Legros en aveux dit qu'il se sentait menacé de racket pour des milliers d'euros et qu'il n'avait pas le choix

L'auteur présumé a été placé sous mandat d'arrêt pour assassinat et incendie volontaire

Sébastien Ponciau
Assassinat du Jemeppois Nico Becker à Gembloux: Gaetan Legros en aveux dit qu'il se sentait menacé de racket pour des milliers d'euros et qu'il n'avait pas le choix
©D.R.
Gaetan Legros, l'auteur présumé de l'homicide volontaire qui a mené lundi en début d'après-midi à la découverte d'un corps sans vie dans une camionnette incendiée,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité