Le 18 août 1944, Namur était bombardée : une visite guidée ce 21 août

Plus de 330 personnes ont perdu la vie et près de 2.000 bâtiments ont été sinistrés.

JVE
Le 18 août 1944, Namur était bombardée : une visite guidée ce 21 août
©Jean Lemaire, source : www.18aout.be

Il y a 77 ans, l’aviation américaine bombardait par erreur le centre-ville namurois. Plus de 330 personnes ont perdu la vie et près de 2.000 bâtiments ont été sinistrés. Une cicatrice qui restera à jamais dans le cœur des Namurois mais aussi dans Namur. Entre témoignages et conséquences pour la ville, le devoir de mémoire perdure.

Le dimanche 21 août, l'Office du Tourisme de Namur organise une visite guidée sur le bombardement de 1944. La balade montrera les lieux qui portent encore aujourd'hui les cicatrices de cette tragédie. Plus de 200 bâtiments ont été détruits, ce qui a évidemment modifié la morphologie de la ville. Le tour sera aussi l'occasion pour les participants d'évoquer entre eux les souvenirs de cette catastrophe.

Richard Dessart rappelle les faits : "Il faisait beau ce vendredi 18 août. Malgré la présence de soldats allemands et la pauvreté due à la guerre, les Namurois menaient une vie presque normale. Les jeunes filles trouvent des petits boulots chez un glacier ou un pâtissier, des étudiants révisent leurs cours pour la session de septembre, les enfants jouent dehors dans les rues. Soudain l'alerte retentit. Elles sont habituelles à l'époque, les gens ne s'inquiètent pas et certains sortent exprès pour voir les avions alliés. Cette fois-ci les avions américains ne se rendent pas en Allemagne, mais veulent bombarder le pont du Luxembourg pour ralentir la future fuite de l'armée allemande. L'objectif ne sera pas atteint. Le pont est toujours là mais la ville est en ruines. Ce sont 213 bombes, soit 106,5 tonnes d'explosifs, qui tombèrent sur Namur à 18h06, 18h21 et 18h27. Plus de 600 immeubles seront détruits ou gravement endommagés. On les trouve place d'Armes, rue St-Nicolas, rue de Fer, rue Émile Cuvelier, rue Julie Billart, rue Bas de la Place… Sur la liste officielle des victimes l'on dénombre près de 330 victimes. Il y eut au moins 600 blessés graves, certains sans bras ou sans jambes. Les hôpitaux ne sont plus en mesure d'accueillir les blessés légers. Plusieurs Namurois décèderont dans les semaines, mois ou années après le bombardement des suites de leurs blessures, physiques mais aussi morales. De très nombreuses personnes ont dû recommencer leur vie à zéro après ce 18 août 1944."Depuis 2014, un site internet compile les images et documents d'archives ainsi que des témoignages: www.18aout.be

Prix : 5€ par personne – gratuit pour le moins de 12 ans

Durée : +/- 2h
Rendez-vous le 21 août à 14h15
Réservation obligatoire auprès de l'Office du Tourisme: 081 24.64.49

https://www.namurtourisme.be/fr/evenements/visite-guidee-le-bombardement-daout-1944/

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be