Des plantations de cannabis mises sur pied à Fosses-la-Ville et Anderlecht, un actif illicite de 638.000 euros

Le nom du principal prévenu est cité dans 3 dossiers de plantations de cannabis. Il nie toute implication.

JVE
Des plantations de cannabis mises sur pied à Fosses-la-Ville et Anderlecht, un actif illicite de 638.000 euros
©DR

Le parquet de Namur a requis jeudi devant le tribunal correctionnel jusqu’à 3 ans de prison à l’encontre de 3 prévenus accusés de culture de plants de cannabis en association, de vol d’électricité au préjudice d’Ores et de destruction d’infrastructures de transport d’électricité.

Des plantations de cannabis ont été mises sur pied à Fosses-la-Ville et à Anderlecht. Entre le 2 septembre 2020 et le 12 septembre 2021, pour la première, qui accueillait 400 plants et entre le 10 août 2020 et le 10 novembre 2020, pour la seconde, qui en accueillait 300. Soit un actif illicite de près de 638.000 euros.

Celui qui est présenté comme le dirigeant de l’association de malfaiteurs était par ailleurs le propriétaire d’un entrepôt de Bouffioulx dans lequel une autre culture de cannabis a été découverte. Il affirme n’avoir aucun lien avec les plantations de Fosses-la-Ville et d’Anderlecht. Et ce, même s’il a été pris en photo dans l’entrepôt de Fosses, que son véhicule a été retrouvé à Anderlecht et qu’il a été localisé sur place à plusieurs reprises via son téléphone. « C’est le fruit du hasard, dans tous les cas. Je n’ai plus les coordonnées ni le numéro de téléphone des locataires qui m’ont donné de fausses identités et payaient les loyers en liquide. »

3 ans sont requis contre celui qui est considéré comme le dirigeant de cette association, 2 et un an le sont pour les deux autres prévenus. L’acquittement est plaidé pour celui qui nie toute implication dans la création des cultures de cannabis. Celui contre qui 2 ans sont requis reconnaît avoir participé à la mise sur pied de celle de Fosses-la-Ville, il sollicite une peine assortie d’un sursis probatoire. Le troisième était absent à l’audience.

Jugement le 8 septembre.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be