Accord entre les parties et reprise du travail dans les carrières de l'entreprise Sagrex

Un accord a été conclu entre les parties et les activités ont repris dans les carrières de l'entreprise Sagrex, spécialisée dans la production de granulats, a appris mardi midi l'agence Belga auprès de la direction et de la délégation syndicale. Dans un communiqué, la direction a confirmé l'accord intervenu dans la nuit avec les représentants des travailleurs.

Accord entre les parties et reprise du travail dans les carrières de l'entreprise Sagrex
©BELGA

Face au blocage des négociations et au durcissement de la grève qui entamait sa deuxième semaine, une nouvelle réunion de conciliation a été organisée, dès lundi soir, au siège de l'entreprise, à Braine-l'Alleud.

"La question du remboursement des frais de transport était au cœur des discussions. À ce sujet, nous avons démontré à nouveau que les niveaux de remboursement déjà appliqués étaient nettement au-dessus des barèmes du secteur. Comprenant néanmoins l'inquiétude des ouvriers, confrontés à la hausse importante des coûts du carburant et à l'incertitude sur son évolution, nous avons proposé un geste supplémentaire sous la forme d'un mécanisme provisoire qui permet de compléter le défraiement, notamment si le carburant venait encore à augmenter. Ce geste s'appliquera à l'ensemble des sites de Sagrex en Belgique", a indiqué la direction dans son communiqué.

Du côté syndical, on confirme la reprise du travail. "Lors de la tenue des assemblées du personnel, , ce mardi matin, les travailleurs ont marqué leur accord quant aux décisions prises. Nous sommes donc très satisfaits d'avoir pu aboutir dans cette négociation et de la reprise du dialogue social", concluait le permanent Frédéric Lucchetta (FGTB), en début d'après-midi, auprès de l'agence Belga.

L'inflation et la flambée des prix de l'énergie avaient amené les travailleurs de Sagrex à demander un geste pour les aider à supporter le coût des carburants. Non satisfaits de la réponse apportée initialement par la direction de la société, ils avaient, via leurs représentants, déposé un préavis de grève au début du mois de juillet. L'action s'est donc achevée, mardi, par la conclusion d'un accord entre les parties.

Au sein du groupe HeidelbergCement Benelux, l'entreprise Sagrex produit des granulats utilisés dans la construction sur les marchés belge, néerlandais, allemand et français.

Leader sur les marchés belge et néerlandais, Sagrex emploie près de 400 personnes réparties sur ses 20 sites, dont 18 en Belgique et 2 aux Pays-Bas, ainsi qu'en son siège social établi à Braine-l'Alleud.

Sur le marché belge, l'entreprise est représentée par les marques CBR, Sagrex et Inter-Beton.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be