5 ans de prison requis pour 11 vols : un des prévenus fait l’objet d’un mandat d’arrêt international car il a été condamné à 13 ans et 8 mois de prison

Le butin était destiné à être revendu en Roumanie

5 ans de prison requis pour 11 vols : un des prévenus fait l’objet d’un mandat d’arrêt international car il a été condamné à 13 ans et 8 mois de prison
©Shutterstock

Le tribunal correctionnel de Namur a entamé jeudi le procès de 2 Roumains accusés de 11 vols commis en Belgique entre novembre 2021 et mars 2022. Les deux individus ont dérobé plusieurs véhicules, près de 5000 litres de mazout, des thermostats, des taques de cuisson, des adoucisseurs d’eau, de l’outillage, mais également 470 kilos de cartes mères d’ordinateurs. La plupart du temps, sur des chantiers d’entreprises de construction.

Interrogés par le tribunal, ils ont reconnu faire partie d’une association de malfaiteurs. Le plus jeune des deux avait été envoyé spécialement depuis la Roumanie pour servir de chauffeur au plus âgé. Ils ont été pris en flagrant délit et les enquêteurs ont découvert un endroit où étaient stockés tous les objets volés. Une partie de ceux-ci avaient déjà été envoyés vers la Roumanie pour être vendus.

Le plus âgé des deux est loin d’être un inconnu de la justice : il a été condamné à 20 mois de prison en 2007 dans notre pays, après avoir écopé de 18 mois au Royaume-Uni. Il fait actuellement l’objet d’un mandat d’arrêt international car il a été condamné à 13 ans et 8 mois de prison en Roumanie pour falsification de cartes de crédits. Il a aussi fait l’objet de condamnations au Koweit, en Turquie, en Russie et en Pologne. Raisons pour lesquelles il s’était créé une fausse carte d’identité.

Le parquet requiert 4 ans de prison pour le plus jeune et 5 ans de prison pour le plus âgé, s’opposant à toute mesure de sursis dans le cas de ce dernier. Me Delhez, conseil des deux hommes, plaide un sursis simple pour ce qui excède la détention préventive de 6 mois déjà effectuée pour le premier et la plus grande clémence du tribunal pour le second.

Jugement le 20 octobre.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be