Achat d'une 22 Long Rifle à Maubeuge : le Walcourien trompé par l’armurier français ?

La législation française est différente de la belge.

S.M
Achat d'une 22 Long Rifle à Maubeuge : le Walcourien trompé par l’armurier français ?

Une vaste saisie d’armes (fusils à pompe, carabines, armes de poing,…) a eu lieu en Belgique, principalement en provinces de Hainaut et de Namur, en 2019. Près de 800 policiers ont été mobilisés pour l’opération. Le point commun entre les propriétaires de ces armes : une armurerie de Maubeuge, où ils les ont achetées sur base de la législation française. Différente de la législation belge.

Ce jeudi matin, un habitant de Walcourt qui a fait l'acquisition d'une 22 Long Rifle a comparu devant le tribunal correctionnel de Dinant, où une amende de 200€ ainsi que la confiscation de l'arme ont été requises. Le principal intéressé dit avoir été trompé par l'armurier. "À la base, j'y allais pour une carabine à plomb puis il m'a proposé cette arme", explique l'intéressé. "Il lui a dit que s'il s'affiliait à une fédération sportive de tir, il pouvait l'acheter. Ce qu'il a fait. Des centaines de clients se sont fait avoir de la sorte", ajoute son avocat.

Le parquet de Namur précise néanmoins que le prévenu savait pertinemment que pour l'acheter et la posséder en Belgique, il lui fallait une autorisation. "C'est d'ailleurs pour ça qu'il est allé en France." Jugement le 27 octobre.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be