En chômage, la Meuse laisse apparaître un obus à Dave, un mortier à Godinne

Les promeneurs ont continué à affluer sur le lit de la Meuse en chômage, tout au long du week-end. Avec des fortunes diverses et des découvertes qui donnent des frissons.

A.Se
En chômage, la Meuse laisse apparaître un obus à Dave, un mortier à Godinne
©EDA

Au bout du domaine du château de Dave, c’est, selon toutes vraisemblances, un obus allemand de la première guerre mondiale, 80 mm, qui a été déniché vers 17h par des « touristes du chômage »

L’engin a été enlevé deux heures plus tard par le Service d’enlèvement et de destruction d’engins explosifs (SEDEE, une unité de la composante Terre de l’armée belge). Avec précaution car rien ne disait qu’il ne contenait pas encore du gaz toxique.

Le SEDEE a aussi eu à faire du côté de Godinne, cette fois, en compagnie des pompiers de la zone Dinaphi. Là, aux dernières lueurs du jour, c’est un mortier d’environ 60 mm qui s’est rappelé au souvenir d’autres de nos contemporains.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be