Assesse : rébellion armée et entrave méchante à la circulation routière

Le conducteur a été placé sous mandat d’arrêt.

JVE
 Les bodycams ne sont pas encore apparus sur les uniformes des policiers de la zone Belœil-Leuze
Les bodycams ne sont pas encore apparus sur les uniformes des policiers de la zone Belœil-Leuze ©BELGA

Le 4 janvier dernier, la Zone de police des Arches a été informée de conduites irresponsables en véhicule sur la commune d’Assesse, indique le parquet de Namur. “Des patrouilles ont donc été orientées à la recherche du conducteur. Une poursuite a débuté mais le véhicule n’a pas pu être intercepté. Le 5 janvier 2023, après avoir localisé le même véhicule, les policiers ont de nouveau tenté de procéder au contrôle du conducteur. Le conducteur de l’Audi a percuté le véhicule de police et de nouveau réussi à prendre la fuite. Jeudi soir en début de nuit, une équipe de la ZP des Arches a aperçu le véhicule à l’arrêt dans une voie sans issue. Avec professionnalisme et sans heurt, ils ont pu intercepter le conducteur. Le conducteur, né en 1989, est déjà connu des services de police pour des faits de même nature. Il a été privé de liberté à la demande du parquet, et présenté à un juge d’instruction, lequel l’a inculpé du chef de rébellion armée et d’entrave méchante à la circulation routière.

Le conducteur a été placé sous mandat d’arrêt. Il risque une peine de 5 ans d’emprisonnement.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be