Namur : plus de 4000 personnes ont emprunté les navettes électriques gratuites du centre-ville durant les fêtes

Dans le cadre des festivités de fin d’année, la Ville de Namur innovait en mettant en place un système de navettes gratuites afin de faciliter la mobilité pour toutes et tous dans le centre-ville et de soutenir la dynamique commerciale.

JVE
Les navettes qui ont circulé durant les fêtes
Les navettes qui ont circulé durant les fêtes ©DR

Durant ces 5 dernières semaines, deux navettes électriques décorées aux couleurs des festivités de fin d’année ont déambulé dans les rues commerçantes de Namur. Initialement prévue du samedi 3 au samedi 31 décembre 2022, puis prolongée jusqu’au 8 janvier 2023, une navette devait circuler la semaine et une deuxième le week-end. Au vu du succès et de la demande grandissante, une deuxième navette a été mise en circulation la semaine. Avec la mise en place de cette deuxième navette, le nombre de trajets a presque doublé. La gratuité de ces navettes électriques a permis de compléter l’offre de mobilité proposée par la Ville de Namur en ce mois de décembre et début janvier dans une zone principalement piétonne.

Stéphanie Scailquin, Échevine en charge de la mobilité, dresse un premier bilan : “Cette première édition se révèle encourageante pour le futur, et pourrait représenter une solution afin d’assurer un service de navette qualitatif dans le nouveau piétonnier de Namur”.

Au total, ce sont 4.067 personnes qui ont profité de ce système de navette au cours des 1618 trajets effectués. Parmi ces chiffres, on retrouve 582 PMR “au sens large”, soit 36 % du nombre total d’utilisateurs. Un numéro de téléphone était à disposition des personnes souhaitant réserver leur navette, au total, 183 personnes, soit 11 % ont réservé leur voyage par téléphone auprès de la société en charge de cette mobilité alternative. De plus, il était possible de traverser le piétonnier et de relier ainsi la gare et la Confluence. Le constat est que 30 % des trajets étaient à destination des arrêts de bus et de la gare. Le trajet le plus sollicité est celui qui relie la Confluence au haut de la ville.

Une analyse plus approfondie sera effectuée par le service mobilité, par le Conseil communal consultatif des aînés (CCCA) ainsi que par le Conseil consultatif communal de l’Accessibilité en matière de Mobilité (CCAM).

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be