Jusqu'à 4 ans de prison pour les voleurs de vélos électriques

Les malfrats ont été localisés le 7 décembre en Allemagne, où 27 vélos ont été retrouvés

JVE
Un des commerces visés
Un des commerces visés ©DR

Fin 2020, des auteurs, spécialisés dans les vols de vélos électriques, prisés pour leur valeur de revente, ont écumé la Belgique et tout spécialement la province de Namur. Deux vagues de vols ont eu lieu. La première s'est déroulée fin octobre 2020. Le 21 octobre, 15 vélos électriques ont été dérobés, mais le butin a été retrouvé. Le 31 octobre, 8 vélos ont été emportés dans un magasin de Wierde, ils ont cependant pu être retrouvés grâce à un traceur GPS. Les vols ont repris la nuit du 5 au 6 décembre. Un vol de remorque a eu lieu. Une tentative de vols d’outils également. Plusieurs vols ou tentatives de vols de vélos électriques ont ensuite eu lieu, chaussée de Perwez à Namur, dans deux magasins de la chaussée de Marche, mais aussi à Sprimont, à Wavre et à Comines-Warneton. Les malfrats ont été localisés le 7 décembre en Allemagne, où 27 vélos ont été retrouvés, le 9 décembre, ils étaient de retour en Roumanie.

Ce jeudi, deux prévenus ont été condamnés à des peines de 3 et 4 ans de prison. Le troisième écope d'une peine de 2 ans de prison assortie d'un sursis de 3 ans pour ce qui excède la détention préventive déjà effectuée. Certaines des préventions de vols ont été requalifiées en recel. Une arrestation immédiate a été prononcée à l'encontre du prévenu condamné à 4 ans de prison.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...