Condamnée pour coups et blessures involontaires : elle était tombée dans la Meuse avec son enfant à Andenne

Malvoyante, elle avait voulu contourner des travaux avenue Roi Albert en empruntant le Ravel. Elle et son enfant sont restés 20 minutes dans l’eau, avant d’en être sortis par les pompiers.

JVE
L'endroit où se sont déroulés les faits.
L'endroit où se sont déroulés les faits. ©EDA-Florent Marot

Le tribunal correctionnel de Namur a accordé vendredi la suspension probatoire du prononcé de la condamnation à deux habitants d’Andenne. Ceux-ci devaient répondre de détention d’amphétamines. La prévenue avait par ailleurs dû s’expliquer le 9 décembre de coups et blessures involontaires causés par imprudence ou négligence sur son enfant.

Le 8 décembre 2019 en soirée, la prévenue est tombée dans la Meuse avec son bébé. Malvoyante, elle avait voulu contourner des travaux avenue Roi Albert en empruntant le Ravel. Elle et son enfant sont restés 20 minutes dans l’eau, avant d’en être sortis par les pompiers. La prévenue a fait un arrêt cardiaque dans l’ambulance et son enfant se trouvait en état d’hypothermie, mais a survécu. Des traces d’alcool et d’amphétamines (consommés l’avant-veille selon la prévenue) ont été retrouvées dans le sang de la jeune femme.

Le substitut Vandermeiren estimait lors de l’audience qu’en empruntant le Ravel mal éclairé en étant sous influence, la prévenue a pris des risques inconsidérés. L’avocate du couple plaidait l’acquittement pour la prévention de coups et blessures involontaires et la suspension probatoire du prononcé pour celle relative aux stupéfiants.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be