Namur L’organisation de Namur en mai a gagné son pari en avançant le festival d’un jour.

Le festival des arts forains a séduit en masse les festivaliers, se réjouit son organisation.

"La 24e édition de Namur en Mai se clôture ce samedi soir sur un nouveau succès. Durant 3 jours, 240 000 personnes ont parcouru la capitale wallonne à la rencontre des artistes", communique-t-elle. L’an dernier, on affichait grosso modo un bon 50 000 spectateurs de moins.

Ce qui veut dire que Namur en mai attire en 3 jours plus de monde que les fêtes de Wallonie, désormais. D’aucuns peuvent mettre en doute ces estimations. "Les gens qui ont participé au festival ont pu se rendre compte du monde qu’il y avait", souligne le directeur de Namur en mai Samuel Chappel.

Notons que ceux-ci n’étaient pas à tous les instants dans les rues puisque bon nombre de cours d’écoles abritaient hors de la vue des centaines de spectateurs à la fois lors de chaque représentation. Et que des dizaines d’entre elles se déroulaient en même temps.

"Les gens se disent parfois que c’est énorme comme chiffre, mais il faut se rendre compte que le festival s’étend sur une surface plus importante d’année en année, ce qui réduit l’effet de masse", fait aussi observer Samuel Chappel, qui nous explique comment il arrive à cette estimation de 240 000 personnes.

"La police, via ses écrans et caméras, sait combien de personnes sont présentes à Namur un samedi par beau temps et peut estimer l’affluence supplémentaire. Nous n’avons pas ses chiffres de cette année. Mais l’an dernier, elle avait chiffré à 70 000 personnes à Namur le vendredi, 100 000 le samedi et seulement 10 000 le dimanche. C’est aussi pour ça qu’on a changé de jour."

Cette année, sur base de sa billetterie, des ventes de boissons et du nombre de spectacles sold out, l’organisation estime cette fréquentation à 240 000 au bas mot.