Namur

Des logements publics, des logements privés et deux étages de services seront construits à la place du parking

La ville de Namur a depuis des années un vaste projet de redynamisation de l'axe allant de la gare aux Casernes et même au-delà. Plusieurs projets sont en conception ou en chantier.

D'une part l'Espace Rogier 1, pôle artisitique comprenant le nouveau Conservatoire de Namur, une nouvelle salle de spectacles et de concerts (800 places) ainsi qu’un pôle associatif de promotion et de diffusion de la Musique et du Chant (CAV&MA).

D'autre part, le projet du Palais de Justice qui semble en bonne voie: les offres sont enfin à l'étude par la régie des bâtiments après plusieurs années de retard dans l'appel d'offres.

Entre les deux, le projet Coeur de ville prévoit un ensemble de logements privés, un parking, une halle aux circuits courts, un parc public de pleine terre, une vaste bibliothèque tout en gardant le musée africain.

Et juste à côté, les trois tours des Finances vont être abattues et remplacées par un espace mixte bureaux/logements ainsi qu'un espace public par leur propriétaire privé.

La dernière pièce du puzzle vient d'être mise en place et fermera la rue Rogier puisqu'il s'agit de construire sur le petit parking où se trouve la friterie. "Le collège échevinal a décidé ce mardi d'attribuer le marché de l'espace Rogier 2 à Coeur de ville parmi les 4 sociétés ayant proposé un projet recevable", annonce le bourgmestre Maxime Prévot.


"Il sera constitué d'un espace public conséquent et d'un espace privé. Une grosse partie du parking (le côté rue Lucien Namêche) deviendra un pôle emploi-formation-logements avec la future Cité des Métiers de Namur ainsi que le Forem et leurs partenaires, mais aussi 27 logements pour le Foyer namurois. Tandis que les maisons qui jouxtent le futur conservatoire (côté rue Rogier), seront transformées pour la partie privée en 39 logements", détaille l'échevin des bâtiments de Namur, Tanguy Auspert. Chaque partie aura son parking.

Au total, 25 millions d’euros seront investis : 11 millions à charge de l’entrepreneur et 14 à charge du public avec un gros morceau provenant d'un financement wallon pour le Forem et la Cité des métiers, 1 million pour le Foyer Namurois et 2,5 millions pour la ville de Namur. Le dépôt du permis est prévu pour début 2020 avec un début de chantier espéré pour août 2020. La durée des travaux est de 576 jours calendriers, soit près de deux ans pour la partie publique. La partie privée sera réalisée en parallèle, mais sans devoir se presser.