Le parquet de Namur a requis jeudi une peine de prison de 30 mois à l’encontre d’un prévenu accusé de vols avec violence, de menaces, de coups et blessures, de rébellion et de coups sur agents.

En avril dernier, le prévenu a pénétré dans un domicile pour dérober un GSM.Surpris en flagrant délit, cet homme s’est rebellé et a porté des coups à deux agents de la zone de police de Namur. En août dernier, il a menacé un conducteur suite à un différent et lui a porté deux coups de poing. Placé sous mandat d’arrêt et libéré sous conditions, il a brisé son bracelet électronique le 16 décembre 2021.

Le parquet de Namur requiert à son encontre une peine de 30 mois de prison pour ces faits. Une peine d’un mois est requise pour la prévention de séjour illégal. Jugement le 10 février.