Le tribunal correctionnel de Namur a condamné, jeudi, un homme poursuivi pour des faits de violence conjugale commis le 8 juin 2020 à Auvelais (Sambreville) à une peine de 37 mois de prison avec un sursis probatoire de cinq ans.

Le prévenu s'en est pris à sa compagne, avec qui il était depuis six mois, lors d'une soirée passée avec des amis. Sous l'influence d'alcool, l'homme s'est mis dans un état de colère avancé par jalousie. "Lors d'une première scène, la victime a été saisie à la gorge, elle a reçu des coups, été tirées par les chevaux, on lui a cogné la tête au mur. Un peu plus tard, une nouvelle scène de coups a eu lieu. La victime a cette fois été empoignée, giflée, frappée, jetée à terre. Elle a pris la fuite à pieds nus en pyjama, pour aller se réfugier chez des voisins", a précisé le parquet de Namur. 

L'auteur des faits, en détention préventive depuis l'intervention de la police, se trouvait en état de récidive. Il a été condamné en mars 2020 pour des faits de même nature sur une précédente compagne à deux ans de prison assortis d'un sursis probatoire. Dans son jugement, le tribunal correctionnel de Namur a tenu compte de cet état de récidive et de l'absence de prise de conscience du prévenu qui avait pourtant déjà bénéficié de mesures probatoires