Le parquet de Namur a requis jeudi devant le tribunal correctionnel de Namur une peine de 4 ans de prison à l’encontre d’un Néerlandais de 21 ans pour vente d’héroïne à Namur entre le 11 et le 15 août 2020 et participation à une association de malfaiteurs.

Le prévenu est en aveux des faits. Il vendait la drogue aux abords d’un parc namurois. Un peu plus de 1000 euros et 10 grammes d’héroïne ont été retrouvés sur lui lors d’une interpellation en flagrant délit découlant d’une observation policière.

« Nous sommes encore face à un call center hollandais qui recrute des jeunes et les envoie livrer de l’héroïne chez nous. Une arme a été retrouvée dans la chambre d’hôtel du prévenu, qui n’a pas d’antécédent. », précise le substitut Gaublomme, qui requiert une peine de 4 ans de prison.

L’avocat du Néerlandais met en avant la faible période durant laquelle son client a vendu de la drogue, ses aveux et sa collaboration à l’enquête et plaide une peine assortie d’un sursis pour ce qui excède la détention préventive déjà effectuée. « Il a voulu aider ses parents qui ont perdu leur emploi en raison du Covid », a déclaré le conseil du prévenu.

Jugement le 10 décembre.