Ces interpellations ont mené à plusieurs perquisitions ayant permis la saisie d'argent mais également d'un bloc de 300gr de cocaïne. Sur les 5 personnes interpellées, 3 d'entre elles ont été déférées chez un Juge d’instruction qui les a placées sous mandat d'arrêt.

"Namur, à l’instar de toutes les villes de grande et moyenne envergure, n’échappe malheureusement pas au fléau du trafic de stupéfiants. Les multiples enquêtes judiciaires menées par le Service Enquêtes & Recherches s’ajoutent aux nombreuses missions et actions de sécurisation des centres urbains menés par les divers services de la Zone de Police Namur Capitale. Cette la lutte contre le trafic de stupéfiant est permanente et nécessite encore et toujours une attention importante et particulière tant sur le terrain où opèrent les « petites mains » des trafiquants que de manière plus discrète pour démanteler les filières d’approvisionnement et de revente de ces matières illicites et dangereuses. Rappelons que cette thématique fait également l’objet d’une priorité de politique criminelle du Parquet", indiquent Vincent Macq, Procureur du Roi de Namur et Olivier Libois, Chef de Corps de la Zone de Police Namur Capitale