Namur

Nous n’avions, à ce jour, jamais entendu une telle colère de ce magistrat, d’habitude plus discret : “ Votre comportement est lâche et dégueulasse ! La fois précédente, j’avais requis 5 ans et vous n’avez pas compris… Aujourd’hui, ce sera 6 ans e si, la prochaine fois, vous n’avez toujours pas compris, ce sera 7 ans. Et ainsi de suite ! Pour votre complice, D. (absent à l’audience NDLR), ce sera 4 ans, afin de le dissuader de vous suivre dans la délinquance”.

Geoffrey, depuis sa naissance, il y a 34 ans, aura passé 13 ans de sa vie en prison pour des vols avec violence. Ce grand costaud émarge au CPAS et vit chez sa pauvre maman. Il est poursuivi pour un arrachage et une tentative d’arrachage de sacs à main appartenant à des dames âgées de 80 et 74 ans. Le butin est dérisoire : 45 euros.

Le conseil de Geoffrey

a sollicité une peine probatoire autonome car son client a besoin d’encadrement et de soins psychologiques pour enfin s’ouvrir au monde extérieur. A sa dernière sortie de prison, l’homme, livré à lui-même, avait replongé dans l’alcool et la délinquance.

Jugement le 4 avril.