Vincent Macq, Procureur du Roi de Namur et Olivier Libois, Chef de Corps de la Zone de Police Namur Capitale, indiquent : "Cette enquête judiciaire, menée avec la collaboration de la Zone de Police Aiseau-Presles/Châtelet/Farciennes, a d’ores et déjà permis l’interpellation de 6 personnes dans les régions de Jambes, Sambreville et Charleroi. Entre-temps, quatre d'entre elles ont été placées sous mandat d'arrêt par un Juge d’Instruction namurois."

Les diverses perquisitions, réalisées avec le soutien de l'appui canin de la Police fédérale, ont permis la saisie de plus de 22 kilos de cannabis, de 240 grammes de cocaïne, de plus de 45.000€, de trois véhicules dont un véhicule de luxe, de 2 carabines et des munitions, d'un pistolet 9mm et des munitions

A l’heure actuelle, l’enquête indique que les activités de ces trafiquants et la vente de stupéfiants auraient principalement eu lieu sur l’axe Namur – Charleroi.

Et de conclure : "Ce type d’enquête judiciaire menée par le Service Enquêtes & Recherches s’ajoute aux nombreuses missions et actions de sécurisation des centres urbains menés par les divers services de la Zone de Police Namur Capitale. La lutte contre le trafic de stupéfiant nécessite en effet une attention importante et particulière tant sur le terrain où opèrent les « petites mains » des trafiquants que de manière plus discrète pour démanteler les filières d’approvisionnement et de revente de ces matières illicites et dangereuses. Cette thématique fait également l’objet d’une priorité de politique criminelle du Parquet."