Un casier judiciaire est parfois lourd à porter. Née en 1988, Vanessa est une habituée des cours et tribunaux, qui l’ont déjà condamnée à 6 reprises pour des vols ou des infractions à la loi sur les stupéfiants.

Début juin, elle comparaissait détenue pour d’autres faits pour lesquels elle devra purger une peine jusque 2025, afin de s’expliquer au sujet de plusieurs vols. Deux vols avec effraction commis à Namur en mai 2020, qui lui ont respectivement rapporté… 5 et 10 euros. Mais aussi pour le vol simple d’un sac contenant une carte de banque et une chevalière et pour une tentative de vol avec effraction. "Ce que je fais, je le reconnais. J’avoue les deux vols avec effraction, mais pas les autres, les voisins pensent que c’est moi à cause de mon passé."

Si les sommes sont dérisoires, les antécédents spécifiques de la prévenue ne jouent pas en sa faveur et le parquet réclamaitune peine ferme de 2 ans.

Le jugement est intervenu ce vendredi, la prévenue est condamnée à 6 mois de prison supplémentaires.