La cour d’assises de Namur a désigné mercredi 7 femmes et 5 hommes afin de constituer le jury qui entamera lundi le procès de Bernard Marchal, né en 1970, accusé du meurtre de son frère, Jean-Luc, né en 1963. 2 femmes et un homme seront les jurés suppléants.

Les faits ont eu lieu à Bois-de-Villers le 30 octobre 2019 vers 17h, dans l’habitation de la mère des frères Marchal. L’accusé a donné un coup de couteau au cou à son frère, sectionnant une artère et l’aorte. La victime est décédée quelques instants plus tard. La scène a eu lieu en présence des compagnes des 2 hommes et de la mère de ceux-ci, qui, elle, n’a pas assisté à la scène. Les 2 frères et leurs compagnes avaient consommé de l’alcool et une dispute, dont la cause varie selon les personnes interrogées, a éclaté entre les deux frères.

Alors que les secours se rendaient sur place, Bernard Marchal et sa compagne ont quitté les lieux. Ils ont été interpellés dans leur véhicule vers 21h. Bernard Marchal a reconnu les faits, expliquant avoir voulu faire peur à son frère, mais pas le tuer.

Le procès de Bernard Marchal débutera ce 13 juin. L’accusé sera défendu par Mes Maudoux et Fery. La session d’assises sera présidée par Olivier Warnon. Serge Mottiaux sera l’avocat général.