Namur

Plus de 330 personnes ont perdu la vie et près de 2.000 bâtiments ont été sinistrés par erreur

Il y a 75 ans, l’aviation américaine bombardait par erreur le centre-ville namurois. Plus de 330 personnes ont perdu la vie et près de 2.000 bâtiments ont été sinistrés. Une cicatrice qui restera à jamais dans le cœur des Namurois mais aussi dans Namur.

Nouveauté cette année

Le service État Civil de la Ville de Namur a initié un projet de tables didactiques. D’une taille de 90 cm sur 60 cm, celles-ci seront installées au cimetière de Namur (dit de Belgrade) devant la parcelle où reposent les victimes des bombardements de la seconde guerre mondiale. Ces tables didactiques seront inaugurées le 18/08 à 16h15. Les deux tables pourront ainsi servir de relais de mémoire pour les familles des victimes mais également pour les écoliers qui visitent le cimetière.

La première table présente une vue d’ensemble de la ville de Namur, montrant toutes les zones impactées par le bombardement meurtrier du 18 août 1944. Cette carte est accompagnée de photos des lieux emblématiques du centre-ville qui ont été touchés ainsi que de témoignages de survivants: deux filles et deux garçons, qui étaient alors enfants ou adolescents.

La seconde table parlera du contexte de l’époque. Sont ainsi évoqués l’objectif de la mission américaine, mais aussi une liste des autres bombardements qui ont meurtris Namur entre mai 1940 et août 1944. Les photos d’époque évoquent ici les conséquences du bombardement, avec l’évacuation des victimes, le déblaiement et le cortège funèbre.

Deux QR codes permettront aussi d’avoir un lien direct vers le plan de la parcelle ainsi que vers la liste des victimes connues du 18 août 1944.

Le contenu des deux tables a été réalisé par l’asbl #Namur Inc. en collaboration avec le service État Civil et le service des Archives de la Ville de Namur. En 2014, Bastien et Richard, de l'’asbl #Namur Inc., avaient déjà installé une plaque commémorative pour le 70e anniversaire de la tragédie sur la façade latérale de la Bourse du Commerce, là où des impacts sont encore visibles.

La traditionnelle cérémonie commémorative

Elle aura lieu le dimanche 18 août 2019 avec le dépôt de fleurs au cimetière de Namur – Belgrade à 17h, le dépôt de fleurs au mémorial de la rue Saint-Nicolas à 18h12, la messe en l’église Saint- Nicolas à 18h15.

Une visite guidée

Le dimanche 18 août, l'Office du Tourisme de Namur organise une visite guidée sur le bombardement de 1944. La balade commencera au pied du Beffroi, qui porte encore aujourd'hui les cicatrices de cette tragédie. Plus de 200 bâtiments ont été détruits, ce qui a évidemment modifié la morphologie de la ville. Le tour sera aussi l'occasion d'évoquer entre les participants les souvenirs de cette catastrophe. Réservation souhaitée au 081 24 64 49. Prix : 4,50 € (gratuit pour les moins de 12 ans). Durée : +/- 2h. Rendez-vous devant le Beffroi à 14h15.

Un livre

L'asbl #Namur Initiatives Citoyennes a réimprimé le livre "Namur, le 18 août 1944" de Richard Dessart & Bastien Wilmotte, publié initialement en 2016 et préfacé par Denis Mathen, Gouverneur de la Province de Namur. Le livre est disponible au tarif de 14€. Celui-ci compile une vingtaine de témoignages de survivants ainsi que de nombreuses photographies et documents d'archives. Disponible aux librairies Papyrus (rue Bas de la Place, Namur), Au Vieux Quartier (rue de la Croix, Namur), Lipajou (place des Tilleuls, Bouge), Point-Virgule (rue Lelièvre, Namur), Gérard (avenue des Combattants, Namur).

Un site internet

Un site internet compilant les témoignages, photos et documents d'archives a également été créé par l’asbl Namur Initiatives Citoyennes. Celui-ci est consultable en ligne à l'adresse www.18aout.be. À l'occasion du 75e anniversaire, celui-ci a été mis à jour, intégrant plusieurs nouveaux témoignages ainsi qu'une vingtaine de photographies supplémentaires. Si vous possédez des documents inédits et souhaitez les partager, ceux-ci peuvent être intégrés sur le site.